Projet d’élevage à Wervik en Belgique

A Wervik en Belgique, à 500 mètres de la frontière avec la France, un projet d’élevage de 107 000 visons a été accordé par la province de Flandre occidentale contre l’avis du collège des échevins de Wervik.

Les Pays-Bas ont adopté l’interdiction d’élever des animaux à fourrure à partir de 2024. Les éleveurs néerlandais cherchent déjà à s’implanter ailleurs, notamment en Belgique où l’élevage des visons est toujours autorisé.

Grosse manifestation devant le site prévu pour l’élevage

À l’appel de Gaia, environ 2000 riverains et défenseurs des animaux se sont rassemblés le samedi 2 novembre 2013 pour protester contre ce projet d’élevage.

Des panneaux « Zonder Bont Straat » (rue sans fourrure) étaient implantés sur de nombreuses maisons de riverains et aux alentours de l’implantation prévue pour l’élevage.

De nombreuses croix ont été apposées sur le site des anciennes serres Ghesquiere, lieu où est prévu l’élevage, pour rappeler les nombreux visons que les éleveurs comptent tuer chaque année.


Dans la même rubrique :

- Élevage des animaux à fourrure
- Fourrure de lapins en Europe
- Finlande - Récolte sanglante : le vrai prix de la fourrure
- Astrakan
- Fourrure en Chine
- Fourrure de lapin - Les vraies victimes de la mode...
- Souffrance dans les élevages Norvège
- L’élevage de visons à Emagny dans le Doubs sur la sellette


Recevez notre actualité par mail



Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !


Facebook

Google+

Twitter

Youtube