L’horreur dévoilée dans les élevages d’animaux à fourrure en Suède

VisonsUne enquête réalisée secrètement dans les élevages suédois de visons révèle les terribles cruautés subies par les animaux. Les résultats de cette enquête pourraient mettre un terme à l’élevage d’animaux à fourrure en Suède.

Pendant un an et demi, sur la période 2009/2010, l’association Animal Rights Alliance (Djurrättsalliansen) a pris de nombreuses photos et vidéos dans 20% des 75 élevages suédois de visons. Les résultats de ces investigations montrent des conditions de vie exécrables et qui se sont même dégradées par rapport aux derniers éléments connus.

Enquête et témoignages

Djurrättsalliansen a produit une vidéo (sous-titrée en anglais) de leur enquête, enrichie par des témoignages.

Infractions et souffrances des animaux

ElevagesEn 2003, une commission d’enquête gouvernementale avait donné jusqu’à 2010 aux éleveurs de visons pour se mettre en conformité avec les textes suédois en matière de bien être animal. Cette commission avait conclu qu’en cas d’échec les élevages de visons destinés à l’industrie de la fourrure seraient partiellement ou totalement interdits.

VisonsLes photos et vidéos tournées pendant 18 mois montrent que l’industrie de la fourrure n’a rien fait pour améliorer les conditions de vie des animaux. Dans la majorité des élevages visités, des comportements stéréotypés (répétitions incessantes de mouvements sans but précis ayant pour cause le stress et la frustration liés à la vie en cages sales et minuscules), des cas d’automutilation et de cannibalisme (dans 80% des élevages, des cadavres d’animaux morts sont laissés dans les cages et pourrissent à côté des animaux vivants qui, stressés par cette situation et ne sachant comment réagir, se livrent à des comportements cannibales) et un grand nombre d’animaux avec des plaies béantes, des oreilles manquantes ou des infections non soignées ont été observés. Les animaux réagissent à leur vie dans de minuscules cages par des comportements agressifs et se mordent à mort. Dans 67% des élevages, les cages ne sont pas nettoyées régulièrement et les excréments s’amoncellent, pour les éviter, les visons sont alors contraints de réduire encore leur minuscule espace de vie.

vison mortQuand ils sont en liberté dans leur milieu naturel, ces animaux intelligents passent la moitié de leur vie dans l’eau, ils grimpent et courent plusieurs kilomètres par jour pour trouver leur nourriture et chasser. La loi suédoise sur le bien être animal indique que les animaux doivent être maintenus dans des conditions compatibles avec leurs besoins naturels. Les élevages d’animaux à fourrure sont en contradiction totale avec cette loi.

Outre les infractions à la loi sur le bien être animal, les résultats de l’enquête établissent aussi de nombreux manquements en matière de protection de l’environnement. En effet, contrairement aux obligations légales, les enquêteurs ont pu voir des carcasses de visons pourrir autour des élevages . De plus, les élevages déversent directement dans la nature les excréments et eaux usées qui polluent le sol et les cours d’eau.

Interdisons les élevages en Suède !

Alors que des élections nationales auront lieu en septembre 2010, de nombreux suédois veulent savoir si les différents partis politiques vont respecter la loi sur le bien être animal et interdire les élevages d’animaux à fourrure. Ces questions vont être débattues : c’est donc le moment d’agir et d’écrire aux ambassades de Suède pour demander que soit mis un terme à l’élevage d’animaux à fourrure dans ce pays.

Pour de plus amples informations sur les résultats de l’enquête : http://www.sveketmotminkarna.se

Que faire ?

Ecrivez, à l’ambassade de Suède dans votre pays, une lettre expliquant votre volonté de voir la fin des élevages d’animaux à fourrure en Suède.

France
Ambassadeur Gunnar Lund
Mail : ambassaden.paris@foreign.ministry.se
Coordonnées complètes

Belgique
Ambassadeur Magnus Robach
Mail : ambassaden.bryssel@foreign.ministry.se
Coordonnées complètes

Suisse
Ambassadeur Per Thöresson
Mail : ambassaden.bern@foreign.ministry.se
Coordonnées complètes

Canada
Ambassadrice Ingrid Iremark
Mail : ambassaden.ottawa@foreign.ministry.se, sweden.ottawa@foreign.ministry.se
Coordonnées complètes

Liste des coordonnées de toutes les ambassades de Suède : http://www.sweden.gov.se/sb/d/4189

Modèle de lettre :

Dear Honorary Consulate/Embassy of Sweden,

We have seen shocking pictures from Swedish fur farms that the Animal Rights Alliance (Djurrättsalliansen) has taken during an undercover investigation in mink farms.

We have heard that Sweden has some of the world’s best laws and regulations against animal cruelty, including an Animal Welfare Act (Djurskyddslagen) that clearly states that “animals bred for fur production should be kept in such a way that they can behave naturally and in a way that is conducive to their good health”.

But during 2009 and 2010, the Animal Rights Alliance took undercover photo and video at one-fifth of all of the fur farms in Sweden. Investigative materials show that mink on Swedish fur farms live under miserable conditions – worse than previously recognized by the Swedish Government. In 2003, a governmental commission of inquiry gave mink farms until 2010 to comply with the Animal Welfare Act. The commission of inquiry concluded that if the fur farms did not comply with the law, then the farming of mink for fur should be partly or totally banned.
Naturally, mink spend the greater part of their life in streams and other riparian areas ; on mink farms the animals do not have access to any water whatsoever and are forced into a wire cage no bigger than an open newspaper. Life in the cold wire cages often results in self-mutilation and cannibalism.

Investigative material gathered by the Animal Rights Alliance clearly proves that the Swedish fur industry has done nothing to improve conditions for mink on fur farms. At the majority of the farms that were visited, the Animal Rights Alliance found evidence of stereotypical behavior, multiple cases of cannibalism, and countless mink with gaping wounds, missing ears and rampant infections.

Fur farms are a mockery of the Swedish Animal Welfare Act and damage Sweden’s reputation overseas. Show that Sweden can be a leader in compassion and save the lives of the 1.2 million mink that are killed in Sweden every year to make unnecessary luxury products. We ask that you take responsibility and ban fur farming.

Sincerely,

[Prénom Nom]
[Pays]


Dans la même rubrique :

- Élevage des animaux à fourrure
- Fourrure de lapins en Europe
- Finlande - Récolte sanglante : le vrai prix de la fourrure
- Astrakan
- Fourrure en Chine
- Fourrure de lapin - Les vraies victimes de la mode...
- Souffrance dans les élevages Norvège
- Projet d’élevage à Wervik en Belgique


Recevez notre actualité par mail



Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !


Facebook

Google+

Twitter

Youtube